NOUS SUIVRE

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actu

En Italie, rouler, c’est fini

Certains pays prennent des mesures plus ou moins drastiques pour lutter contre le COVID-19. Si en Belgique et en France, c’est encore relativement flexible, en Italie, on ne rigole plus. Il n’est même plus possible d’aller rouler à l’extérieur, Alessandro Tino du Sartoria Cycling Club nous en dit plus. 

Comme pour beaucoup de commerçants européens, pour Alessandro Tino propriétaire du Sartioria Ciclistica Bike Shop & Café au Lac de Côme, l’arrêt est de mise. Cependant, en Italie, le confinement est d’autant plus drastique qu’il n’est même plus possible de sortir s’entraîner. “Tout est bloqué, il est interdit de sortir de son domicile sauf pour aller faire des courses alimentaires. Nous devons d’ailleurs avoir sur nous un papier avec notre itinéraire et nos coordonnées pour nous y rendre”, explique-t-il. Les contrôles sont fréquents et les amendes sont là pour rappeler à l’ordre les plus téméraires. “Je suis obligé de prendre la route la plus courte sinon je risque de devoir payer jusqu’à 250 euros, nous ne savons pas combien de temps cela va durer mais nous sommes partis jusqu’au 3 avril minimum”, poursuit Alessandro. 

Tous les hôpitaux étant complets, certains lieux publics sont réquisitionnés pour les premiers soins et il est hors de question d’appeler l’ambulance pour une raison anodine. “Il y a deux jours, des cyclistes sont sortis et se sont fait renverser. Même s’ils étaient en droit, ils ont eu une amande car c’est totalement prohibé. Ils ne veulent pas engorger les hôpitaux pour rien”.

Outre cela, le commerce est à l’arrêt et la progression également. “Nous nous sommes tous inscrits sur Zwift et nous roulons sur Watopia. Ce n’est pas aussi agréable que dehors mais nous sommes bien obligés. Nous nous retrouvons à plusieurs du club et nous tentons de garder la forme”. Depuis quelques heures, même les cyclistes professionnels sont privés d’entrainements. “On se croirait en guerre, cela va être long mais c’est pour le bien de toute la population. Il faut que les choses se règlent le plus vite possible car même pour le commerce, tout ce qu’il nous reste c’est la vente en ligne”, conclut-il.

Le site internet du Sartoria Ciclistica : https://sartoriaciclistica.cc/ et @sartoriaciclistica pour suivre Alessandro sur Instagram !

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi

Actu

Depuis plusieurs jours l’Italie est totalement confinée comme vous avez pu le découvrir dans cet article, en Belgique, en France et au Luxembourg, les...

Gravel

Son arrivée fulgurante sur les marchés est à s’y m’épandre avec la pandémie actuelle. Et si le Coronavirus a été plutôt mal accueilli lors...

Actu

Vous rêvez de cette course ? Vous voulez voir ce qu’il en est ? Voici ce qui va peut-être vous donner envie de monter...

Actu

C’est quoi ? GRAVL, c’est le premier magazine francophone dédié au Gravel, à l’Ultra-cyclisme et aux voyages à vélo. C’est un site d’actualité mais...

Advertisement